L'Estampille/L'Objet d'Art hors série n° 91
SPLENDEURS ET MISÈRES. IMAGES DE LA PROSTITUTION (1850-1910)

N° 91 - septembre 2015

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

10,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

10,00 €

ISSN : 9772426009004

Les artistes ne s’emparent que tardivement, au cours du XIXe siècle, de la figure de la prostituée. C’est que le sujet est moderne ! Il faut repenser sa vision du corps de la femme, affronter ses propres fantasmes sexuels et la mort qui rôde autour, dans le sillage de la syphilis ; il faut savoir aussi regarder derrière les apparences, rendre à ces filles que l’État a voulu enfermer dans les maisons closes leur dignité. L’exposition du musée d’Orsay, « Splendeurs et misères. Images de la prostitution 1850-1910 », est la première consacrée à ce thème. Elle en dévoile toute l’ambiguïté et montre quel rôle il a pu jouer dans l’avènement de l’art moderne.

Articles

La prostituée, victime, prédatrice ou icône moderne ?
De l'enceinte sacrée à la fosse d'aisance
Le regard des écrivains
Les maisons closes. Un système réglementé
Arrêt sur une oeuvre. Félicien Rops, À vendre ou Les Deux Amies
Toulouse-Lautrec. L’envers du décor révélé
Edgar Degas. Une vision de la femme ambiguë
La rue. L’espace de l’ambiguïté
Arrêt sur une oeuvre. Jean Béraud, L’Attente
Café et cabarets, lieux de rendez-vous et de plaisirs
Arrêt sur une oeuvre. Vincent Van Gogh, Dans le Café : Agostina Segatori au Tambourin
La vie nocturne de Montmartre

La chambre de la courtisane... peu d'élus !

La courtisane, comme la prostituée, vit de ses charmes, mais la comparaison s’arrête là : tandis que la seconde est contrainte de se donner au premier venu, les hommes se jettent aux pieds de la première. Par son intelligence et sa capacité à créer un personnage, à faire de sa personne un mythe, la courtisane se hisse au sommet, jusqu’à devenir prescriptrice en matière de goût.

Auteur : Emmanuelle Amiot-Saulnier

Magazine : L'Estampille/L'Objet d'Art hors série n° 91 Page : 54-63

Date : 14/09/2015

Arrêt sur une oeuvre. Henri Gervex, Madame Valtesse de La Bigne

Vous aimerez aussi

Degas et le nu

Degas et le nu

De ses premiers nus d’artiste débutant à ses ultimes œuvres d’artiste consacré, Edgar Degas (1834-1917) montra tout au long de sa carrière une prédilection pour ce thème, aujourd’hui ­portée en pleine lumière par l’exposition « Degas et le nu ». Réunissant des œuvres célèbres, comme la série des femmes au bain, ou peu connues, tel un ensemble de monotypes, elle trace le portrait d’un artiste passionné par l’expérimentation et l’étude du corps féminin dans l’infinie...

n°60 - Mars 2012

10,00 €

Découvrir
VAN GOGH LES DERNIERES DECOUVERTES

VAN GOGH LES DERNIERES DECOUVERTES

Véritable temple dédié au peintre, le Van Gogh Museum est dépositaire de la plus grande collection d’œuvres de Vincent, et se situe à la pointe des recherches sur son travail. Le directeur et les conservateurs du musée reviennent point par point sur le génie et l'unicité de son oeuvre. Le Van Gogh Museum a également été un soutien essentiel lors de l'écriture de la biographie à?quatre mains de Steven Naifeh et Gregory White Smith parue très récemment aux éditions Flammarion, deux...

n°214 - Janvier 2014

9,90 €

Découvrir
L'Impressionnisme et la mode

L'Impressionnisme et la mode

Pour la première fois, une exposition confronte tableaux impressionnistes, costumes et accessoires d’époque, gravures de mode ou encore photographies, dans un dialogue destiné à montrer comment la mode a servi la quête des impressionnistes : peindre la modernité. Pour mener cette quête, Manet, Monet, Degas, Renoir, Caillebotte et leurs pairs ont révolutionné la peinture en mettant le corps et ses atours en mouvement.

n°64 - Septembre 2012

10,00 €

Découvrir
Sexe à Rome. Au-delà des idées reçues

Sexe à Rome. Au-delà des idées reçues

La sexualité de la société romaine est un sujet passionnant qui a inspiré de très nombreux auteurs. Pourtant, c’est un thème difficile car il est souvent pétri de certitudes et de clichés. En tout premier lieu, pour l’appréhender, il faut abandonner nos schémas de réflexion contemporains. Puis, il faut apprendre à déchiffrer tous les aspects de l’anthropologie culturelle romaine. Pour cela, nous n’avons négligé aucune piste en rassemblant d’éminents spécialistes pour évoquer...

n°22 - Avril 2012

10,00 €

Découvrir